MacronLeaks

Peu avant le second tour des élections présidentielles française, des données de campagnes du parti « En Marche » ont été publiées. D’où vient l’attaque ? Des faux documents ont-ils réellement été publiés par l’équipe du candidat en amont ?
Voici quelques éléments qui vous permettrons de vous y retrouver !

La publication

Le vendredi 5 mai 2017, juste avant le silence médiatique imposé le code électoral, un message publié sur le site 4chan (« /pol/ » forum) fait état de plusieurs archives concernant des documents extraits des boites mails de différents cadres du mouvement « En Marche ». Ainsi, de nombreux liens permettant de les télécharger  sont mis à disposition via le site de partage de fichiers Pastebin sous le nom « EMLEAKS ». Alors que depuis quelques jours différents liens faisant apparaitre des fichiers relatifs au mouvement « En Marche » sur le Forum « /pol/ » c’est le journaliste et militant d’extrême droite Jack POSOBIEC qui met en lumière les différents documents via Twitter et le hashtag « #MacronLeaks » :
 
Tweet du militant d’extrême droite Jack Posobiec faisant apparaitre le hashtag « MacronLeaks »
Le message est ensuite relayé par plusieurs comptes « robots » ainsi que par de nombreux militants avant d’être de nouveau mis en valeur via une publication – cette fois encore sur Twitter – émise par le compte officiel du site d’information WikiLeaks :
Tweet sur compte officiel du journal Wikileaks faisant état des archives de l’équipe d’En Marche
Suite à ce tweet, le hashtag « #MacronLeaks » sera ensuite repris par de nombreux internautes et notamment par les membres et dirigeant du Front National.